FONDS D’URGENCE UNDPAD COVID-19

FONDS D’URGENCE UNDPAD COVID-19

Cher ministre Hussen,

Pendant cette crise des coronavirus, la Coalition pour la Décennie des Nations Unies pour les personnes d’ascendance africaine (PNUDAD) vous souhaite, à vous, à votre famille et à votre équipe, une bonne santé.

Nous apprécions que vous ayez pris le temps de rencontrer les dirigeants de la communauté africaine / noire samedi dernier. Après notre réunion, nous avons organisé une conversation nationale en ligne à laquelle ont assisté plus de 400 participants. Tous les participants ont réitéré la même préoccupation urgente que nous avons exprimée à vous et à votre équipe le 21 mars, à savoir que la pandémie de coronavirus aura un impact dévastateur et disproportionné sur nos communautés noires. En outre, de nombreux groupes sont exclus des mesures existantes annoncées dans le nouveau plan de relance. Les lacunes flagrantes comprennent les organismes sans but lucratif et confessionnels qui sont les principaux fournisseurs de services communautaires. Nous sommes confrontés à la possibilité très réelle que certaines de ces organisations qui fournissent des soutiens cruciaux dans nos collectivités disparaissent comme elles l’ont fait en 2008-2009 lorsque le financement fédéral a été coupé. Il comprend également les petites entreprises, qui, selon la Banque de développement, n’ont pas été correctement desservies par les institutions bancaires. Ces groupes constituent l’épine dorsale des soutiens actuels dans les communautés noires et ils ne sont pas inclus dans le plan de relance du gouvernement. Le Canada est signataire de la Décennie des Nations Unies pour les personnes d’ascendance africaine (PNUDAD) qui oblige le gouvernement à prendre des mesures positives et spéciales pour soutenir les citoyens africains, caribéens et noirs de ce pays.

Selon Statistique Canada, 20% de la population noire du Canada est à faible revenu. Le Homeless Hub Survey montre que 28,2% des sans-abri sont membres de groupes racialisés. Franchement, les personnes à faible revenu ne peuvent pas se permettre d’acheter à l’avance de la nourriture à stocker pendant la période d’isolement demandée par le gouvernement et elles ont besoin d’un soutien d’urgence. Elles ne peuvent pas se permettre de ne pas travailler même si leurs enfants ne sont pas scolarisés. Pour la communauté noire, ce sera un choix entre acheter de la nourriture ou payer un loyer, ce qui les expose à un risque accru d’itinérance. C’est maintenant un besoin urgent et urgent pour les communautés noires. Bien que les aides hypothécaires soient incluses, les locataires sont exclus.

Le 21 mars, vous avez dit que la lentille noire était critique. Vous avez convenu que nous étions parmi les plus vulnérables et vous avez indiqué que nous pourrions vous envoyer nos idées sur la meilleure façon de relever ce défi. En ce qui concerne le fonds d’urgence de 50 milliards de dollars, nous demandons que des mécanismes soient mis en place pour veiller à ce qu’une lentille noire soit prise en compte et appliquée dans la distribution de ces fonds. Plus tard le même soir de notre conversation, nous avons engagé avec plus de 400 participants une conversation en ligne sur les impacts de la COVID 19 sur nos communautés noires. Leurs préoccupations ont réitéré la nécessité d’une action collective maintenant.

À cette fin, nous appelons le gouvernement à:

  1. S’assurer que les critères du PNUDAD (objectif noir) sont appliqués à tous les fonds. La Coalition Push du PNUDAD et ses partenaires sont prêts à aider à définir ces critères;
  2. S’assurer que les critères du PNUDAD figurent dans les accords de contribution des intermédiaires qui distribueront les fonds et qu’ils comprennent un mécanisme / une infrastructure qui inclut l’application d’une lentille du PNUDAD en examinant toutes les politiques, initiatives et fonds à travers cette lentille. Par exemple la YWCA ou d’autres entités sociales. Le YMCA utilise la mesure positive du PNUD pour évaluer les sous-bénéficiaires;
  3. S’assurer que les accords de contribution des intermédiaires qui distribueront ces fonds comprennent un mécanisme / infrastructure qui inclut l’application d’une lentille du PNUD en examinant toutes les politiques, initiatives et distribution des fonds à travers cette lentille; et
  4. Veiller à ce que les ministères et les intermédiaires fédéraux qui distribuent les fonds disposent d’un mécanisme permettant de maintenir une ligne de vue sur les objectifs du PNUD. Cela comprend l’intégration des responsabilités et des rapports nécessaires aux communautés et pour aider à mesurer les résultats.
  5. Veiller à ce que les organisations ayant des projets d’immobilisations prêts à se déployer avec l’intention d’avoir un impact positif sur le développement économique des communautés noires reçoivent immédiatement le financement nécessaire.
  • Nous demandons que des fonds soient également affectés à la fourniture de soutiens supplémentaires aux communautés noires qui ne sont pas au cœur du plan de relance actuel, y compris les secteurs sans but lucratif, confessionnels et des petites entreprises. Voici les domaines prioritaires que les communautés partagent avec nous pour le financement de COVID 19:
  • Portail ou mécanisme de diffusion de l’information pour le partage et la personnalisation de l’information. Par exemple, partager les méthodes de réponse communautaire à COVID 19 dans un format multilingue dans toutes les communautés; Renforcer la capacité du secteur à répondre à cette crise sanitaire grâce à un soutien financier d’urgence aux organisations de services sociaux communautaires noirs.
  • Soutien au revenu pour la nourriture et le logement pour les individus, les familles et les travailleurs qui sont en grande partie locataires. Assistance locative immédiate par le biais des intermédiaires mentionnés ci-dessus ou d’un autre mécanisme;
  • Soutien au secteur sans but lucratif et confessionnel, actuellement confronté à une augmentation des coûts opérationnels, à la demande de nouveaux services liés à COVID 19 et à une réduction des financements en raison de cette crise. Soutenez la continuité et la reprise des affaires dans ce nouveau contexte mondial. Établir un fonds d’urgence du secteur social de 50 millions de dollars pour soutenir les services dans des domaines tels que la santé mentale, les personnes âgées, la toxicomanie chez les jeunes, les traumatismes dans les communautés noires; et
  • Soutien aux micro-entreprises et aux petites entreprises pour les pertes subies du fait de COVID 19.
    • 30 M $ pour les pertes liées aux coûts d’exploitation, aux loyers, aux liquidités pour les stocks, à la protection contre les prêteurs et les créanciers.
    • Appui par le biais de marchés publics fédéraux sous la forme de contrats Black Business à faible coût.
    • Initiative Capital Assist pour soutenir les infrastructures et les réaménager
    • Créer un Black Community Community Hub pour les entreprises noires afin de servir de ressource d’information pour toutes les parties prenantes.

Notre pays fait face à une crise économique et sanitaire sans précédent et nous demandons au gouvernement d’être inclusif et de soulager ces groupes de Canadiens. La Coalition Push du PNUD, une organisation de plus de 120 organisations, leaders d’opinion et personnes d’influence dans les communautés noires à travers le Canada, appelle le gouvernement du Canada à tendre la main à ceux qui sont parmi les plus marginalisés.

Nous apprécions votre soutien et nous espérons avoir de vos nouvelles au sujet de cette demande et travailler avec votre ministère pour que cela devienne une réalité pour les personnes d’ascendance africaine du Canada.

No Comments

Post A Comment